ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES INFIRMES MOTEURS CEREBRAUX ET POLYHANDICAPES DE L'ISERE
              ASSOCIATION  DEPARTEMENTALE DES INFIRMES MOTEURS                           CEREBRAUX ET POLYHANDICAPES DE L'ISERE    

CI DESSOUS LE COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 17 SEPTEMBRE 2019

 

 

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE des INFIRMES MOTEURS CEREBRAUX et POLYHANDICAPES

de l’ISERE

9 rue Général Durand  -  38 000 GRENOBLE

 

 

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL D'ADMINISTRATION en date

du 5 novembre 2019

 

 

ORDRE du JOUR

 

  • Approbation du compte rendu du CA du 4 juin 2019

1 – Préparation de l’assemblée générale du 26 novembre 2019 :

  • Arrêté des comptes 2018
  • Proposition des administrateurs sortants
  • Accueil des nouveaux administrateurs
  • Proposition du montant de la cotisation 2020

2 – Points divers :

  • Retour du congrès FFAIMC
  • Présentation, signature et diffusion de la charte de la rééducation/réadaptation des personnes avec paralysie cérébrale

 

 

Présents :

 

MM. CARBONERO, DENOIX, DEPALMA, MARGAT DUBURGUET, MARY

M. CASTELLAN, FOUILLET, LOMBARD, ROMERO.

 

Absent(e)s excusé(e)s : (avec remise de pouvoir)

MM. REY, ROGER

M.CASALI, NETON

 

Absent excusé : (sans remise de pouvoir)

M. DERRAS

 

Soit 13

 

Membres du C.A. présents et/ou représentés

Le quorum est atteint, le C.A. peut délibérer

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

 

 

 

1 – Le compte-rendu du CA du 4 juin 2019 a été approuvé à l’unanimité

 

1 – Préparation de l’assemblée générale : délibérations jointes

 

2 – Le CA confirme à l’unanimité que l’assemblée générale ordinaire se tiendra le 26 novembre à 18h30 à la Maison des Isles à St Jean de Moirans.

 

3 – L’arrêté des comptes 2018 tel que présenté dans le commentaire ci-joint concernant les comptes 2018 rédigé par le cabinet comptable remplaçant M. Gauthier a été approuvé à l’unanimité pour être proposé à l’assemblée générale du 26 novembre 2019. Commentaires sur le bilan et le compte de résultat ci-joint.

 

4 – Le CA accepte à l’unanimité que les administrateurs sortants, Bénédicte DENOIX, Martine MARGAT, Léonie ROGER et Gérard ROMERO se représentent à la fonction d’administrateur à l’assemblée générale du 26 novembre 2019.

 

Commentaires :

 

B. DENOIX acceptera de continuer à représenter l’ADIMCP38 à l’association Ciné MaDifférence le temps nécessaire.

 

M. MARGAT et G. ROMERO ont affirmé qu’ils accepteraient de rester dans les fonctions qu’ils occupent actuellement dans le bureau pour une année dans la perspective d’assurer la transition avec d’autres administrateurs ou de préparer la liquidation de l’association.

 

M. GAUTHIER a envoyé sa démission en tant qu’administrateur pour se consacrer à sa nouvelle vie de retraité.

 

5 – Le CA accepte à l’unanimité que l’assemblée générale puisse accueillir les candidatures de nouveaux administrateurs sous réserve que ces adhérents soient à jour de leur cotisation en 2019.

 

6 – Le CA propose à l’unanimité que le montant de la cotisation soit maintenu à 75€, sachant qu’il doit être entériné par l’assemblée générale.

 

Commentaires :

 

Des discussions se sont engagées sur les différentes pistes d’avenir pour l’association, notamment sur celle d’une mise en sommeil. P. Fouillet doit se renseigner sur le cadre de cette disposition.

Il a été également évoqué la pertinence d’appeler une cotisation en 2020 dans la perspective d’une mise en sommeil, ou d’un arrêt à court ou moyen terme de l’association.

La question a aussi été abordée de la liquidation, de la transmission de son patrimoine et du coup la nécessité de demander à l’assemblée générale de mandater le CA pour étudier toutes ces pistes et ces questions, sachant que seule une assemblée générale extraordinaire a le pouvoir de se prononcer sur l’avenir de l’association.

 

 

 

2 – Points divers :

 

1 – Retour du congrès FFAIMC

 

Y étaient présents : P. Fouillet, M. Margat, G. Néton et G. Roméro.

 

Globalement intéressant de différents points de vue, il s’est appuyé sur les résultats de l’enquête ESPAce qui soulignent le manque de rééducation tant en quantité (trop peu de temps, de séances) quand qualité (professionnel mal formé à la paralysie cérébrale) pour les personnes atteintes de paralysie cérébrale.

Dans ce contexte, le recours à des approches alternatives à la rééducation classique est très fréquente.

Des parents de jeunes enfants, pour la plupart, engagés dans la recherche d’approches de prise en charge plutôt globale de leur enfant en rééducation ont ainsi fait part de leur expérience. Un large panel d’approches a été présenté allant d’approche douce non intensive tel que le Feldenkrais, à des approches englobantes et intensives comme l’éducation conductive organisées souvent sous forme de stages parfois à l’étranger (Pologne, Espagne).

Ces approches diverses ne sont pas validées par les instances scientifiques, et donc souvent pas remboursées, et par conséquent couteuses. Et elles ne sont pas pratiquées dans les institutions que gèrent les associations le plus souvent.

 

Si lors du congrès est apparu un réel désir de ne pas opposer ces approches aux pratiques de rééducation habituelles, une certaine tension était présente, notamment parce que du côté des parents, il y a un ressenti de non-acceptation des retombées positives par l’institution, qu’eux perçoivent pour leur enfant de ces pratiques hors les murs, et du côté des institutions une perte financière liée à l’absentéisme des enfants qui font des stages hors les murs, et un sentiment d’une perte de confiance des parents. Sans compter sur une difficulté accrue d’articuler et de coordonner ces pratiques dites alternatives avec les pratiques « officielles ».

 

Ce que nous pouvons noter, c’est que les parents engagés dans ces pratiques expriment tous le sentiment d’être enfin actifs dans la rééducation de leur enfant, d’être au centre même de cette rééducation contrairement à ce qu’ils vivent dans les institutions et avec les praticiens « officiels ». Ils reprennent confiance dans leur capacité à être parent de cet enfant là. Ce qui est effectivement un réel bénéfice pour la relation parentale et permet de lutter contre l’angoisse et la dépression.

 

Des interventions techniques et scientifiques ont concerné la plasticité cérébrale, les approches rééducatives innovantes en institution, et la nécessité de la rééducation et de l’activité physique adaptée tout au long de la vie.

 

Il faut noter la présence de la secrétaire d’état, puis d’une personne de son cabinet à deux moments de ce congrès.

Pour autant la reconnaissance de la spécificité des besoins des personnes atteintes de paralysie cérébrale, et notamment ceux des plus dépendantes d’entre elles, ne semble pas acquise.

 

A noter également, que, dans les à côté des interventions, nous avons pu échanger avec les associations gestionnaires d’établissements et constater qu’elles rencontrent les mêmes problèmes de renouvellement des administrateurs, les parents de jeunes enfants ne s’engageant pas dans les structures existantes.

 

2 – Présentation de la charte, signature, et diffusion.

 

Charte ci-jointe.

 

Le CA approuve à l’unanimité la charte et sa signature par l’ADIMCP ainsi que sa présentation à l’assemblée générale.

Il s’engage à sa diffusion auprès des établissements, mais aussi auprès des professionnels libéraux que ses membres sont amenés à rencontrer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE des INFIRMES MOTEURS CEREBRAUX et POLYHANDICAPES

de l’ISERE

9 rue Général Durand  -  38 000 GRENOBLE

 

 

COMPTE RENDU de l’ASSEMBLEE GENERALE

EXTRAORDINAIRE

                             17 septembre 2019

 

 

  • L’ordre du jour de cette assemblée extraordinaire est essentiellement centré sur l’avenir de l’association

 

  • Présents :

 

35 personnes sont présentes dont 27 adhérents, 6 adhérents sont excusés.

 

  • Compte-rendu :

 

      Après un rappel de l’histoire et des réalisations de l’association, de ses actions et ses engagements avec les partenaires (FFAIMC, HandiRéseaux38, OXANCE et l’UDMI, entre autres) et de ses participations institutionnelles (CDAPH, CDCA, participation aux CVS des établissements enfants et adultes) présenté par Gérard Néton, les discussions se sont engagées sur l’avenir de l’association compte tenu du manque de candidat permettant le renouvellement des membres de son bureau.

 

      Dans le contexte de tension budgétaire et d’une approche du « tout inclusif » qui pourraient mettre en danger la quantité et la qualité des moyens mis à disposition de l’accompagnement des personnes polyhandicapées, enfants et adultes, en établissement, la mobilisation des familles est cruciale. Or celle-ci passe par le regroupement des énergies, ce qui fait la force associative.

     Cependant, nous constatons un désintérêt certain pour la vie associative au long cours sans laquelle une association ne peut pas exister réellement.

 

     L’ensemble des personnes présentes partage ce constat et dit l’importance du travail effectué par l’ADIMCP tout au long de ces années depuis sa création en 1967.

Rappelons, entre autres, que c’est l’ADIMCP qui a créé, puis géré pendant une vingtaine d’années l’établissement pour enfants, l’IMP Ninon Vallin, les foyers pour adultes, le Grand Chêne et la Maison des Isles. Après la transmission de la gestion des établissements aux partenaires mutualistes, les MRFS, devenues OXANCE, et l’UDMI, elle a poursuivi son action en partenariat pour la création des Maisons d’Accueil Spécialisées, notamment Le Val Jeanne Rose et la reconstruction de l’IMP.

    

      Reste qu’il est très difficile de mobiliser de nouveaux parents dans ce cadre associatif.

 

     L’ADIMCP, pour vivre et survivre, a besoin d’énergie et d’idées nouvelles.

 

     Pourtant, les chantiers et les enjeux à venir sont très importants :

  • maintenir et développer une vie de qualité des personnes atteintes de paralysie cérébrale, sur tous les plans, sanitaires, sociaux, culturels,
  • préparer des conditions d’un accompagnement adapté et de qualité pour les personnes vieillissantes tout en permettant de la fluidité dans la chaîne des réponses de l’enfant aux personnes polyhandicapées âgées,
  • entre autres…

 

      Dans l’immédiat, le conseil d’administration a décidé de centrer ses actions et ses engagements sur l’essentiel :

  • réunions institutionnelles de l’association : 10 réunions de bureau – 3 ou 4 conseils d’administration selon les besoins par an ;
  • réunions « qualité » mensuelles avec les établissements ;
  • gestion des chèques vacances ;
  • participation aux CVS des établissements ;
  • participation au CDAPH ;
  • liens avec la FFAIMC ;
  • organisation annuelle d’un évènement festif, comme la journée au lac de Paladru ;
  • fonctionnement du site de l’association : www.polyhandicap38.fr

 

      Une assemblée générale ordinaire sera convoquée pour

le mardi 26 novembre.

Elle sera l’occasion de renouveler le CA et le bureau. Si de nouvelles candidatures ne se faisaient pas connaître, nous serions dans l’obligation de procéder à la préparation de l’arrêt de l’association dans le courant de l’année 2020.

 

      Chacun souhaite qu’il en soit différemment, conscient de l’importance de l’existence d’une association telle que l’ADIMCP38, et la seule au plan départemental, représentant les personnes atteintes de paralysie cérébrale et polyhandicapées. Cependant, au sein de cette assemblée, personne ne se manifeste pour s’engager plus.

 

     Rendez-vous est donné à la prochaine assemblée générale le 26 novembre.

 

 

Personnes présentes à l’assemblée générale extraordinaire :

 

Mr et Mme PILADELLI ; Mr et Mme France ; Mr et Mme BORDEL ; Mme CHAVAS

Mme DENOIX ; Mme BRAYMAND ; Mme MOREL ; Mme KIES ; Mr ALIBERT ; Mr PEYRET ;

Mr et Mme DERRAS ; Mr CASTELLAN ; Mr BREGAND ; Mr et Mme SIGAUD ; Mme CARBONERO ; Mr ROMERO ; Mme CAND ; Mr et Mme LOMBARD ; Mr BLOT ;

Mr et Mme FOUILLET ; Mr CASALI ; Mr et Mme MARY ; Mr RAFIQ ; Mr LANDRU ; Mme MARGAT ; Mme REY ; Mr NETON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Compte rendu de notre Assemblée  Générale

du 6 Octobre 2018

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez voir l'ensemble des photos prises lors de la sortie au lac de Paladru dans

"Administrateurs et adhérents"

Bonjour,

 

L'ADIMCP s'associe à la Maison des Isles pour participer à l'organisation bénévole du Triathlon autour du Lac de Paladru, le 22 septembre 2018.

 

Nous sommes à la recherche de personnes souhaitant participer à cet évènement qui va réunir beaucoup d'athlètes.

Notre participation se fait en contre partie d'un reversement des sommes récoltées par le Club organisateur, Le Trialp de Moirans, au profit de notre association pour la Maison des Isles. 

 

Ces sommes permettent de financer des actions d'activité physique adaptée en direction des résidants, actions qui ne peuvent l'être par les prix de journée.

Si vous souhaitez vous inscrire, adressez vos inscriptions directement à la Maison des Isles.

Merci de votre attention.

 

Bien cordialement,

 

                Martine MARGAT, secrétaire

                 Gérard NETON, président

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
"Après plusieurs mois de discussions approfondies et passionnées, une soixantaine d'associations actives dans le domaine du handicap, en Isère, ont décidé en assemblée générale extraordinaire de changer le nom de l'association qui les regroupe en
 
 "HANDI RESEAUX 38 "
 
Ce collectif, issu de l'ancien Office Départemental réaffirme ainsi le besoin et la volonté de la quasi totalité des acteurs associatifs du département de réfléchir et travailler ensemble en faveur de toutes les personnes en situation de handicap.
 
Au delà du choix de ce nouveau nom évocateur, les représentants associatifs affirment leur engagement commun.
 
L'évolution de l'association permet également l'inclusion des personnes handicapées elles-même dans les instances. "
 
 
 

Ci-joint un courrier attirant l'attention du Gouvernement sur la situation des aidants familiaux

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous sommes retrouvés à La Maison des Isles pour remercier JPierre CASALI des 25 années de travail et de dévouement passées à notre Association !!! Merci encore Jean Pierre !!!

 

 

 

Aux Parents et Adhérents

de  l’A.D.I.M.C.P. 38

 

 

 

 

 

                                                                  Grenoble, le 31 décembre 2017

 

 

 

Chers Parents, Chers Amis,

 

 

Le Conseil d’Administration de l'ADIMCP38 se joint à moi pour présenter à  chacun d’entre vous et à vos proches, nos meilleurs vœux pour l’année 2018.

 

L’année qui vient de passer a été marquée par le cinquantenaire de l'association, et le Congrès national de la FFAIMC, organisé à Grenoble à cette occasion.

 

Cette importante manifestation a connu un franc succès, avec plus de 250 congressistes venus de toute la France. Elle a permis de marquer cette étape et rappeler que c'est parce que des parents se mobilisent pour l'intérêt général que des structures et services existent aujourd'hui pour accueillir nos enfants.

 

Le thème retenu « Paralysie Cérébrale : l’innovation au cœur de l’accompagnement » a permis de découvrir la richesse des initiatives du réseau d’associations, autour de la prise en charge des personnes IMC et polyhandicapées. De même les présentations précises et concrètes des projets de recherche de la Fondation Motrice – Fondation Paralysie Cérébrale ont permis de mesurer des avancées significatives, tant dans la prise en charge précoce des prématurés que dans les protocoles de rééducation, notamment grâce à l’enquête ESPACE.

Ceux d’entre vous qui n’ont pu assister à ces deux journées trouveront toutes les informations sur notre site.

www.polyhnadicap38.fr

 

Mais tout cela ne suffit pas. En 2017 comme en 2018, des places manquent et les budgets sont menacés.

 

Nous restons actifs dans les discussions liées au développement, bien timide à ce jour, du plan Polyhandicap, en lien étroit avec la FFAIMC. Notre fédération s’implique effectivement dans toutes les grandes commissions nationales actuellement au travail :

  • Comité d’Entente, réunissant les associations significatives auprès du gouvernement,
  • Dispositif SERAPHIN, sur l’évolution de la tarification, pour lequel la MAS le Val Jeanne Rose est « établissement pilote »
  • Collectif Polyhandicap, intervenant notamment dans la faisabilité de solutions d’accompagnement alternatives, en vue de permettre des projets de vie plus inclusifs.

 

Il convient que chacun se mobilise plus auprès des CVS dans chaque établissement, et au sein des associations pour ne pas se retrouver un jour surpris pas des propositions de retour à domicile sans les services associés nécessaires …

 

 

 

 

Vous réitérant nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année, soyez assurés chers parents, chers amis de nos sentiments dévoués.

 

Le Président

Gérard NETON

   

 

Bonjour,
 
L’équipe de la Résidence Hacienda est heureuse de vous faire découvrir la visite virtuelle du foyer de vie et de la partie accueil associatif (vacances).
 
Pour découvrir notre établissement, cliquez  ici   N’hésitez pas à partager !
 
Vous avez besoin de vous ressourcer et de partir en vacances ?
Vous recherchez un hébergement adapté aux personnes en situation de handicap ?
 
Ne cherchez plus ! 
A la fois foyer de vie pour des adultes polyhandicapés, la résidence vous accueil pour des vacances adaptées à la montagne en famille, mais aussi en groupe.
 
Les chambres hôtelières sont situées sur un étage entièrement réservé à cet effet.
 
·   L’établissement peut accueillir des groupes de 13 personnes.
·   La suite parentale est disponible pour 3 personnes.
 
Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir, après travaux de rénovation, notre établissement situé dans les montagnes des Alpes de Haute Provence !
La Résidence Hacienda est située à Saint-Pons dans la Vallée de l’Ubaye, près de Barcelonnette (04400).
 
Nous proposons 3 formules.
·   Nuit + Petit déjeuner
·   Demi-Pension
·   Pension complète.
 
Pour les familles Envoludia : merci de nous consulter pour connaître les tarifs.
 
Nous n’effectuons pas les transports et ne proposons pas d’animation mais nous vous aidons dans l’organisation de votre séjour en matière de loisirs.
Le matériel médicalisé peut être loué sur place. Restauration et service sur place. Pique-Nique sur demande. Le ménage est effectué tous les jours dans les chambres.
 
N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire du lundi au vendredi.
Au plaisir de vous recevoir dans nos montagnes !
Bonnes fêtes de fin d’années !
 
 
 

Anne-Gaëlle CHARLES

Secrétaire de Direction & Accueil Associatif

T. 04 92 81 33 32 | F. 04 92 81 33 4

L'association

Statuts et activité

Notre Association est affiliée à la Fédération des Associations des Infirmes Moteurs cérébraux (FFAIMC) qui regroupe l'ensemble des associations IMC au niveau national;

Notre Président fait partie du Conseil d'administraition;

Pour plus amples informations sur la FFAIMC cliquez sur le lien www.ffaimc.org ou tapez ce lien dans unmoteur de recherche (google par exemple)

 

Notre Bureau se réunit au siège Rue Général Durand à GRENOBLE le premier mardi de chaque mois à 20 h30; toute personne adhérente peut y participer si elle le souhaite.

 

A 18h avant la réunion de Bureau il y a une rencontre avec le personnel de Direction de chaque établissement à tour de rôle en présence de l'organisme de gestion à savoir pour les établissements adultes MUTUELLES FRANCE RESEAU SANTE(www.mfrs.fr/) et pour l'établissement enfant Ninon Vallin la MUTUALITE FRANCE ISERE ;www.mutualiteisere.org

 

Ces réunions sont appelées "réunions qualité"se font également en présence des Président(e)s des Conseils de Vie Sociale de chaque établissement.

              ACTUALITES              

 

Association Départementale des Infirmes Moteurs Cérébraux et Polyhandicapés de l’Isère

9 rue Général Durand   38000   GRENOBLE

Tél: 04 76 51 66 70   Mail: adimcp@wanadoo.fr   Site: www.polyhandicap38.fr

 

CHARTE ASSOCIATIVE

Septembre 2014

 

 

NOTRE HISTOIRE

 

C’est en 1967 que quelques parents d’enfants I.M.C. se sont regroupés pour fonder l’association dans le but initial d’assurer la prise en charge la plus adaptée à leurs enfants lourdement handicapés.

Depuis la création de l’IMP Ninon Vallin à Grenoble en 1970, ils se mobiliseront ensuite pour la création de places d’accueil pour adultes avec le Foyer de Vie du Grand Chêne à Izeaux en 1984, le Foyer d’Accueil Médicalisé de la Maison des Isles en 1994. Après avoir géré ces établissements bénévolement, le besoin se fait sentir de transmettre la gestion, ce sera au secteur mutualiste en 2001. De ce partenariat sont issues les Maisons d’Accueil Spécialisé des Prairies de Belledonne : le Champ Rond à Saint Ismier en 2005 et le Val Jeanne Rose à Brié et Angonnes en 2010.

 

Dans la période plus récente, les trois premiers établissements ont été reconstruits ou agrandis et rénovés :

L’engagement très fort de l’association, avec le soutien de la Fédération Française des Associations d’IMC -FFAIMC,- auprès du ministère a permis de débloquer la construction d’un nouvel IMP sur le site mis à disposition par la Ville de Grenoble ; et le don d’un terrain à l’association a été déterminant dans la réalisation de la MAS le Val Jeanne Rose.

 

Après plus de quarante-cinq années d’existence, l’association ressent l’importance de réaffirmer les valeurs qui la motivent, les objectifs qu’elle se donne et l’action qu’elle entend développer avec les parents.

 

NOS PRINCIPES FONDATEURS

 

Attachés à une philosophie des droits de l’homme et aux droits de l’enfant, nous réaffirmons la primauté de la personne humaine. La personne handicapée est citoyen à part entière.

 

Les buts qui nous ont réunis à l’origine restent des plus actuels :

 

- Regrouper et informer les familles concernées par l’infirmité motrice cérébrale et le polyhandicap.

 

- Informer l’opinion et les pouvoirs publics pour faire reconnaitre les besoins spécifiques de ces personnes.

 

- Permettre la création et éventuellement gérer de nouvelles structures ou services.

 

- Créer des liens et favoriser la solidarité entre les membres de l’association.

 

- Favoriser toujours l’accompagnement des personnes IMC et/ou Polyhandicapées dans leur projet de vie en contribuant à la reconnaissance de leur dignité, de leurs libertés, de leur épanouissement, de leur place dans la société, de leur identité et de leur droit à l’égalité, à la citoyenneté.

 

Nous considérons ces actions comme porteuses de sens pour la société toute entière.

 

Notre action et nos projets s’inscrivent dans un esprit d’ouverture et de laïcité.

 

Notre démarche citoyenne, est faite d’implication, de responsabilité, de participation aux débats de société, d’engagement militant et bénévole et de prise d’initiatives.

 

Notre souci de l’intérêt général et de la solidarité, une certaine conception du « vivre ensemble » nous encouragent à accompagner les personnes handicapées afin d’améliorer leur situation, dans une démarche collective et pas seulement individuelle.

 

Nous travaillons au développement de l’action inter associative, soucieux d’encourager les complémentarités et la subsidiarité dans le travail avec nos partenaires dans différents domaines. Dans cette cohérence, l’ADIMCP adhère et participe activement à la FFAIMC fédération reconnue d’utilité publique.

 

 

NOS OBJECTIFS

 

Afin de concrétiser les valeurs affirmées, le Conseil d’administration oriente l’association dans les engagements suivants :

 

Auprès des familles :

 

 Apporter aide et soutien dans la perspective de respecter et favoriser les liens naturels dans le cadre d’un projet familial.

 

 Entretenir un dialogue constructif et permanent entre les professionnels, les usagers, les familles et l’association au niveau individuel.

 

 Permettre l’écoute et l’échange dans un état d’esprit nourri du respect et de la reconnaissance de la fonction de chacun.

 

 Favoriser les loisirs et les sorties en sites adaptés. Par exemple en obtenant et diffusant les Chèques Vacances.

 

Auprès des gestionnaires :

 

 -Veiller à répondre aux besoins des personnes par la qualité de l’accompagnement et la diversification de l’offre et ainsi mettre les familles et les personnes handicapées en situation de choix

 

- Ecouter et favoriser l’expression des désirs, opinions et choix de vie (vie privée, affective et intimité) des personnes handicapées et faire intégrer ces valeurs dans leur projet de vie, tout en veillant à l’harmonie de la vie en établissement.

 

 - Travailler à l’individualisation des prises en charge les mieux adaptées aux capacités et motivations des personnes avec comme préoccupations leur dignité, leur épanouissement, leur autonomie et le souci de les rendre acteurs.

 

 - Travailler à l’intégration des personnes et des lieux par le refus de l’exclusion et des pratiques qui y conduisent.

 

 - Créer et maintenir des structures humaines par leur taille, leur mode de fonctionnement et d’organisation, qui favorisent les projets personnels, permettent un meilleur travail d’équipe et apportent une meilleure qualité de vie et cela dans un souci permanent de proximité.

 

 - Veiller à la pérennité de l’accompagnement et de qualité au regard des choix éthiques.

 

Auprès des Pouvoirs Publics :

 

-  Influer sur les politiques sociales par une action permanente de dialogue et de propositions.

 

 - Faire reconnaitre les besoins spécifiques réels.

 

  - Participer à la réflexion, à l’observation, à l’analyse des besoins, et à l’élaboration des réponses dans le département de l’Isère et la région Rhône-Alpes, dans un cadre partenarial, dans le but de faire évoluer les mentalités sur les questions du handicap et l’acceptation de la différence.

 

 - Travailler à la pérennité de la philosophie et de l’outil associatif, notamment dans sa dimension familiale, veiller à son développement et à son ouverture.

 

 

L’ORGANISATION DE L’ASSOCIATION, GAGE DE PERENNITE

 

Une association vivante, dynamique et ouverte, qui assure le bon fonctionnement de toutes ses instances. 

 

 - Mise en place au sein du conseil d’administration, de groupes de travail et de commissions, regroupant des administrateurs, des adhérents et le cas échéant des professionnels afin de travailler sur des projets, sur l’évolution et l’adaptation de l’existant.

 

- L’organisation de colloques ou conférences sur des sujets pertinents et fédérateurs pour les adhérents.

 

- L’association s’investira dans des actions de développement et de services aux usagers.

 

  -Elle entretiendra les liens les plus étroits avec La Fondation Motrice, organisme de recherche sur la Paralysie Cérébrale.

 

Elle veillera particulièrement à impliquer toujours davantage les adhérents à la vie de l’association. Une attention particulière sera portée aux modes de communication les plus opportuns pour toucher tous les parents, en fonction des évolutions de la société

Nos coordonnées

ADIMCP

9,Rue Général Durand

38000-GRENOBLE

Tél: 04.76.51.66.70

mail: adimcp38@orange.fr